Les années blanches, un autre regard sur l’Office Culturel de Cluny

Un site intitulé les années blanches.fr, mis en ligne par un « collectif » de 21 personnes, remet publiquement et gravement en cause l’Office Culturel de Cluny (OCC) ainsi que l’ensemble des activités et organisations qui en sont nées.

Ces personnes, qui en ont été les membres (et pour certaines les dirigeants) se présentent aujourd’hui comme leurs victimes. Elles dénoncent le statut de bénévoles qui était  le leur et l’absence de cotisation pour la retraite en découlant.

Afin d’obtenir rétroactivement la reconnaissance du statut de salariés et le versement de retraites, les membres du collectif ont intenté un procès aux Prud’hommes.

Pour justifier leur volte-face à l’égard de ce qu’ils qualifient aujourd’hui de « système économique d’un autre âge », qu’ils ont pourtant défendu pendant de longues années, ils invoquent  rétrospectivement une forme d’aliénation.

Leur site, créé pour donner du poids à leur défense, s’efforce d’étayer cette thèse et s’appuie pour la rendre crédible sur des propos mensongers qui constituent une véritable entreprise de déstabilisation publique de l’OCC.

A ces fausses accusations, le site « les années blanches, un autre regard sur l’Office Culturel de Cluny » souhaite apporter à son tour, publiquement le rectificatif qui s’impose.